+32 (0) 473 45 60 90

info@apad-asbl.be

M

Je suis dentiste, à quelles aides COVID ai-je droit ?

En tant qu’indépendant ou chef d’entreprise, vous avez vous aussi, droit à quelques aides COVID. Même si notre secteur a moins souffert que d’autres, quelques mesures sont toutefois applicables.
Nous avons rassemblé celles qui nous paraissaient les plus pertinentes pour notre profession.


Je dois interrompre mon activité suite à une mise en quarantaine (y compris d’un enfant), quelle aide puis-je solliciter ?

Le droit passerelle “classique” peut être demandé en cas d’interruption forcée suite à une quarantaine ou celle d’un enfant de moins de 12 ans.
Le montant de l’indemnisation s’élève à 403.53€ pour un indépendant à charge de famille et à 322.92€ pour un isolé.

Principale condition
L’activité doit être interrompue au moins 7 jours consécutifs et doit être justifiée par un certificat de quarantaine.

Où vous adresser?


J’ai attrapé le COVID, ai-je droit à une indemnité ?

Oui, vous serez indemnisé dès le 1er jour de maladie par votre mutuelle.
Vous avez également droit à une indemnité de crise supplémentaire afin que le montant journalier d’incapacité soit égal au montant journalier du droit passerelle (soit 49.68€ par jour).

Principale condition
La période d’incapacité de travail doit dépasser 7 jours.


Aide psychologique

Tous les indépendants touchés par la crise ont droit à 8 séances de psychologie totalement remboursées.
Renseignements complets auprès de votre mutuelle.


Puis-je mettre mon personnel (en tout ou en partie) au chômage temporaire ?

Oui. Si votre entreprise subit une diminution d’activité, que vous êtes malade ou en quarantaine (et par exemple que votre assistante ne peut donc plus travailler), etc…
Vous pouvez recourir au chômage pour cas de force majeure.


Puis-je déduire davantage mes investissements ?

Oui. Le fédéral a relevé de 8% la déduction pour investissements en une fois. La mesure s’applique aux investissements pour les immobilisations corporelles ou incorporelles amortissables réalisées sur l’exercice imposable.
Celle-ci passe donc à 25%.

Plus d’infos