+32 (0) 473 45 60 90

info@apad-asbl.be

M

Règles Accréditation Webinaires

Pour rappel, suite à de nombreuses questions de confrère concernant les webinaires, SEULES 10 unités d’accréditation seront prises en compte par jour.

Donc, concrètement, si vous suivez plus d’1h30 le même jour, vous ne pourrez recevoir que 10 UA d’accréditation.

Actuellement et, sauf changement ultérieur en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les règles pour cette année sont:

peer reviews seront nécessaires en présentiel
• 50 unités pourront se faire en webinaire
(à raison de 10 UA max. par jour et en direct)
• les UA réalisées en “trop” pourront être reportées en 2022 (max.60) dans le même cycle de 5 ans

Règlement complet


Facture CORONA

Attention ! Vous le savez probablement déjà mais nous vous rappelons que si vous avez perçu des indemnités de droit passerelle (ou des indemnités de maladie) pendant la période de confinement en 2020, celles-ci seront soumises à l’impôt.
Le précompte professionnel n’a pas été retenu.

D’autre part, si vous avez dû mettre des employés en chômage pendant cette période, dès ce jeudi 22/04, ils pourront faire une simulation de leur impôt via l’application “Tax-Calc”.

En effet, le précompte professionnel étant réduit pour les périodes de chômage, ils risquent (peut-être) d’être surpris en fin d’année…
Il est parfois bon de le prévoir suffisamment tôt.

TAX-CALC

 

 


 

 

Inégalité

Ce mercredi 28/04, l’APAD a envoyé un courrier au Vice-Premier Ministre, Mr Dermagne pour lui faire part d’une inégalité face à l’administration fiscale.

En effet, depuis le 20/12/2020, le gouvernement De Croo octroie des dispenses de paiement de précompte professionnel pour tous les employeurs qui proposent des formations à leurs travailleurs.
Toutes les infos ici.

Nous, dentistes, nous nous formons continuellement et, même si nous bénéficions d’avantages comme la prime d’accréditation, celle-ci est à nouveau soumise à l’impôt.

Afin de réduire les inégalités d’avantages, nous demandons que cette prime soit, en cette année exceptionnelle et financièrement compliquée, elle aussi exonérée.

Vous pourrez lire ce courrier ci-après.

Lettre ouverte